vendredi 7 décembre 2007

Little Rich Girl

S'endormir, après l'amour avec miss Ylang-Ylang, en écoutant la voix déchirée d'Amy Winehouse chanter Hey Little Rich Girl des Specials : du bon, du beau, du bien qui répondent, d'un sourire, aux oiseaux moqués. Amy portait une robe grise. Miss Ylang-Ylang n'en portait pas. Quant aux oiseaux moqués, les excès d'hiver les rendent frileux.

3 commentaires:

Thierry Marignac a dit…

Quels abdos pour une alcoolique!…

Alfredo Smith-Garcia a dit…

hedonisme impardonnable, alg, ça sent le goulag.
Traducteur: on cause pas comme ça de la seule sainte reconnue et du seul culte autorisé à Stalineville sur mer, celui de Sainte Amy, patronne de la Défonce et de la Dépense qui rachète la mesquinerie du monde libéral par ses excès de juive géniale bénie entre toutes les femmes pour la plus grande gloire du soleil rouge

Anonyme a dit…

amy tu est superbe je ne voudrait pas que tu t'arréte la allors arréte la drogue ste plait biz tchek