vendredi 7 décembre 2007

Graff'

Lu sur un mur de Paname, quelques mots qui sonnent, posés là à l'encre rouge : "Epidermiques à fleur de peau constellée"
Quesaco ? Je ne sais pas. J'aime beaucoup cet encastrage électrico-poétique. C'est tout.

4 commentaires:

Anonyme a dit…

La photo aussi est plutôt jolie.

Thierry Marignac a dit…

Les graffitis sont de moins en moins intéressants et poétiques, mais celui-là est joli. Dans un genre plus simple je n'ai jamais oublié le "Pas sage sous tes reins", vu sur un mur il y a plus de dix ans…
Dance, little sister !…

JACKIE a dit…

Les graffitis du métro (ou même certains musiciens), sont des friandises inattendues et bienfaitrices, appréciées, en passant, et c ça qui est intéressant, (vu l'endroit pas prévu pour ça), Je partage l'avis de MisterT.

Anonyme a dit…

Thаnκ you foг wгitіng commеntѕ аnd offering us a great updatе.
This haѕ reminded mе pеrsonally that ӏ need to edit the abovе page wіth all thе latest
dеtails!

My weblog :: green smoke disposable review