vendredi 1 avril 2011

"Le jour de la fin du monde, une femme me cache"



Avant de prendre nos quartiers de printemps, le temps d'un long ouiquende, au Flaubert à Trouville, miss K. - la plus belle des apparitions d'été et du monde d'avant, "la plus jolie fouriériste de Paris" dixit le camarade Leroy - me parle de Patrick Grainville, qui fut son professeur de lettres. Un fêlé sympathique, obsédé de la femme, de la peau et du cul malgré une coupe de cheveux improbable. Un ancien Goncourt que je n'ai jamais lu. Il y a ce titre, pourtant : Le jour de la fin du monde, une femme me cache. Je pense aux Derniers jours du monde de Noguez et au film qu'en ont tiré les frères Larrieu. A La minute prescrite pour l'assaut aussi. A Trouville, je chercherai le roman de Grainville que je lirai face à la mer, caché par mes lunettes noires et par miss K.

4 commentaires:

wiqaeyas a dit…

My cousin recommended this blog and she was totally right keep up the fantastic work!

generic nolvadex

Anonyme a dit…

backlink solutions link building seo backlinks angela backlinks

Anonyme a dit…

I'm excited to uncover this website. I need to to thank you for ones time just for this fantastic read!! I definitely savored every bit of it and I have you saved as a favorite to check out new information in your blog.

[url=http://avmost.com]Free Porn Video[/url]

Anonyme a dit…

Hi there! I simply wish to offer you a huge thumbs up for your excellent information you've got here on this post. I am coming back to your website for more soon.

[url=http://xrumergeek.com]clicky[/url]