jeudi 15 mai 2008

Fannin' street

Divinement portée par la voix de Scarlett Johansson, Fannin' street me fait penser à un long tchin tchin au balcon de la pluie.
Une blonde héroïne en robe noire, bottée de cuir, dirait que les gouttes ressemblent à des étoiles grisées après une nuit d'ivresse. En buvant du vin, elle parlerait du temps qui file et du coeur trop sensible des hommes. Elle offrirait enfin, avant de s'enfuir, un sourire doux comme un baiser, comme un sein, à la lune assoupie.
Il y a, dans Fannin' street, toute la grâce sensuelle des blondes héroïnes, et bien plus encore.

1 commentaire:

Alfredo Smith-Garcia a dit…

la fin du monde viendra et elle aura la voix de Scarlett Johansson