vendredi 23 mars 2012

Lire Marignac, urgemment


J'ai souvent écrit, ici, tout le bien que je pensais de Thierry Marignac, de ses romans, de ses traductions. A lire et à relire.
A lire, également, les textes qu'il donne au blogue Antifixion. Le dernier, notamment, est une merveille : de style évidemment, de précision politique. Ca dit tout ce qu'il faut dire sur Mohamed Merah, sur l'atmosphère empuantie du jour, sur la connerie crasse d'un Président flicard, entre autres. Ca s'appelle "Les égoûts de la post-démocratie" :
http://antifixion.blogspot.fr/2012/03/les-egouts-de-la-post-democratie.html

1 commentaire:

lucm.reze a dit…

Je suis d’accord avec tout ce que dit Marignac dans ce billet. Notamment, le fait que l’on ait (pu) tirer les ficelles et donné le signal d’agir a l’illuminé de Toulouse la semaine dernière comme on avait (pu) en 1990 orchestré la profanation du cimetière de Carpentras alors que le pouvoir d’alors était dans de grandes difficultés