dimanche 13 septembre 2009

Svetlana Boginskaïa


En terrasse, sous le soleil d'un après- midi hors du temps, je regarde le voile de mélancolie énervée qui passe dans se yeux.
Les revenants n'auront pas sa peau. Les revenants ne l'abîmeront plus. Les revenants méritent de crever, souvent, la gueule dans le caniveau de leur absence d'excès. Les revenants n'ont pas compris qu'il faut l'aimer, cette héroïne modiglanesque, follement.
Rue de la main d'or et dans les jardins du monde d'avant, au bord de mer et sous les abris-bus de la fuite, ses larmes au coin des yeux et dans ses silences beaux comme des secrets qui tuent, au zinc d'un bar à pute et sous les lilas fânés, banlieue ouest et au plus près de sa peau de matadoreuse des saisons.
En terrasse, sous le soleil d'un après-midi hors du temps, je me fous de tout, hormis du sourire qui s'empare à nouveau de ses lèvres douces, du baiser qu'elle offre comme une ivresse quêtée et du souvenir, né de ses mots et de ses caresses, de Svetlana Boginskaïa.
En terrasse, sous le soleil d'un après-midi hors du temps, je suis amoureux des mots et des caresses qui me parlent de Svetlana Boginskaïa.

6 commentaires:

Anonyme a dit…

Chèr ALG, je tombe sur votre page et surprise ma gymnaste préféré du temps ou moi aussi je pratiquai...Enfin bel hommage,ravie de savoir que vous connaissez Boginskaïa et sa grace.

Anonyme a dit…

Ni tutoyeur du néant, ni tutoyeur des anges, dans mes virées pourries au milieu de la crasse et des cons, quand j'aperçois furtivement la grace, je pense à un ami qui n'existe pas mais qui pourraît être toi.
Et alors, je suis heureux.

Anonyme des rues de Paris a dit…

Votre plume, peu être légère, incisive, voir charmeuse, une douceur des mots qui couchés sur le papier me donne envie de revenir vous lire,

Au plaisir.

nadia a dit…

Si j'avais lu votre blog avant, j'aurais parlé de vous à Svetlana. Je l'ai vue samedi, elle assistait aux championnats du monde à Londres, où je vis. Elle n'a pas changé, elle est toujours aussi timide, elle a deux enfants et une pointe d'accent américain quand elle parle russe.

ALG a dit…

Merci, infiniment, pour votre mot, Nadia.
ALG

nadia a dit…

вы очень приятно алг