vendredi 25 avril 2008

Michel Audiard dixit ...

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonsoir,
Je viens de découvrir votre blog par hasard, en cherchant sur Google une bio d'Alain Bonnand dont je viens d'acheter deux livres au Dilettante. Amusant de lire votre billet sur Bonnand, autour du Comptoir de ce cher Yves Camdeborde : j'habite à Odéon. Bref, j'ai parcouru tous vos billets, c'est fabuleux pour moi de voir que quelqu'un pense à Frédéric Berthet, Patrick Besson, Eric Neuhoff, Blanchard et les autres ! Merci, donc, pour cette jolie balade littéraire. J'ai glissé vos braconnages dans mes "favoris", alors : à tout bientôt. Céline

ALG a dit…

Madame ou mademoiselle Camdebordienne, vous avez tout simplement bon goût !

Anonyme a dit…

Oh, Bonjour !
Camdebordienne du midi, de l'après-midi, et parfois, plus chanceuse : du soir !
Bonne journée,
Céline*

*Mademoiselle (comme dans "Il faut jouir, Edith), (tellement cruel, ce Bonnand, tellement cruel. J'ai lu ce livre samedi, sur les marches du théâtre de l'Oédéon, Dominique Gaulthier portait un pantalon rouge comme en 14).