jeudi 27 septembre 2007

Les seins de Cécilia

Cécilia,
Tout le monde parle du mystère qui parerait votre personne. Mais de mystère, je n'en vois point. Nous connaissons tout, ou presque, de vous. Votre mari, vos amours, vos moments de "réflexion", vos ennemis, vos robes, vos angines, vos voyages, vos copines, vos filles qui sont fort jolies. Le plus intime, vous l'exposez, comme un trophée de guerre, sur la scène publique, ces tréteaux montés pour un public de prime time et de magazine people. Logique, me direz-vous, le peuple est mort et votre époux piétine, et dépouille, son cadavre.
De ce ramdam, je le sais, vous vous moquez. Ca vous intéresse peu. Ce qui compte, après de si longues années de lutte entre deux coquetèles : les Palaces à l'oeil, la carte de crédit et l'absolution totale qu'offre le pouvoir. Tout pourrait être parfait, tranquille pour vous. Et pourtant, votre époux continue ses salamalecs gonflés de testostérone. Il ne connaît que ça. Après avoir trempé son biscuit, il revient la bouche pleine de "Elle est la plus belle", "Je ne pense qu'à elle", Vous l'aimerez comme je l'aime". Il prend la France, l'Europe, le monde entier à témoin. Il verse des larmes, se touche devant les foules, vous invite à partouzer avec "Double U", le dadais texan. Vous n'en pouvez plus, je vous comprends. Il faut lui faire la nique, le griller sur le terrain du scoop, de l'événement.
J'ai un plan, un truc d'enfer. La presse adorera, le peuple se réveillera. En une du Monde, du Figaro, de Libé', au 20 Heures de PPDA : offrez-nous vos seins. Oubliez Prada et passez un deal avec la peau. Allez jusqu'au bout de la transparence imposée pour la tuer d'une balle dans la nuque.
Vos seins, putain de Dieu, c'est ce qui nous manque. Vos seins pour enrhumer votre époux, baillonner Bernard Kouché, tondre Mariani, empailler Hortefeux. Vos seins pour fusiller les tests ADN, le surplus d'expulsion, les "bombardiers sans frontières". Vos seins, doux et lourds, blanc comme la neige à laper, doperont la croissance, Cécilia. Et puis, j'en suis sûr, votre cadeau à la France incitera Rama Yade, Rachida Dati et Nathalie Kosciusko-Morizet à dégainer à leur tour leurs plus plus belles rondeurs.
Pour charcler votre époux, Cécilia, initiez la dream team des tétons érectiles.
Je vous embrasse et compte sur vous.

6 commentaires:

Prince de Dité a dit…

bonne idée, mais après Cécilia ce sera le tour de Marine?

Alfredo Smith-Garcia a dit…

Rama Yade, surtout, et puis un peu valérie pécresse aussi

ALG a dit…

Ciel, j'avais oublié Valérie Pécresse ...

ALG a dit…

Mais qui, à gauche, pour sexualiser l'opposition ?

Prince de Dité a dit…

Ben Ségo, ou alors Voynet? Ou Arlette, c'est pas les pin-up qui manquent à gauche...

??????????????????????????????? a dit…

Jamais je ne comprendrai votre fascination pour Cécilia. Sans jalousie aucune, je tiens à dire qu'à mon humble avis, c'est une femme qui n'a jamais eu de goût (autant en hommes qu'en fringues), n'a rien fait de particulièrement reluisant (et pitié ! qu'on ne me sorte pas les infirmières bulgares) et qui a, soit dit en passant, les seins qui tombent. C'est une femme de Elle, et Dieu sait ce qu'Elle fait comme ravages au sein des pois chiches féminins (sans généralité aucune), qui ne devrait susciter que mépris. Une suiveuse tiède qui ressemble à Ségolène Royal en plus d'être l'épouse de Sarkozy.
Bref, je ne vous comprends pas.