vendredi 12 décembre 2008

Au vol













_ Je vous aime mademoiselle.
_ Moi, je t'adore.
_ On adore que Dieu !
_ C'est drôle, ça me rappelle mon enfance.
_ Si vous ne m'aimez pas, je ne vous aime pas non plus ...
_ Tu es drôle mais, parfois, tu es bête.
_ Je suis drôle, bête et gentil.
_ Non, tu n'es pas gentil. Tu es beau, intelligent, pervers, cynique, doux, violent et quelques autres qualités mais tu n'es pas gentil.
_ Vous avez raison.
_ J'aime quand tu dis que j'ai raison.
_ J'ai décidé de ne plus te voir.
_ Ne me fais pas ça. Je tiens trop à toi ...


2 commentaires:

Albertine a dit…

Tu sais, j'ai d'abord cru que ça venait de quelque chose d'assez connu, que tu jouais la devinette en virant la référence, que tu comptais sur la culture de tes lecteurs. L'image aidant. Incultes sur ce coup.

En me rendant à l'évidence, ce petit morceau de bravoure, tu le puises chez toi. Badinage entre tutoiement et vouvoiement, dénie de ta gentillesse, l'enfance et l'inconstance : j'aurais dû m'en douter plus tôt.

Electrosphère a dit…

Pas mal comme tranche de film. Une illustration "rétro-sophistiquée" - encore un peu d'actu - de la séduction à la française...

Je ne comprend pas tout dans ce blog (positivement inclassable) mais j'apprécie globalement et énormément son contenu.

Surtout, ne vous arrêtez pas !-)